Les Tontons Flingueurs

Quotes

 

Paul Wolfoni
Écoute, on te connaît pas. Mais laisse-nous te dire que tu te prépares des nuits blanches, des migraines, des nervous breakdown, comme on dit de nos jours.

Théo
"La bave du crapaud n'empêche pas la caravane de passer". 

Pascal
L'ami fritz ? Il s'occupe de la distillerie clandestine. 
Mr Fernand
C'est quand même marrant les évolutions. Quand je l'ai connu le mexicain, il recrutait pas chez tonton.
Pascal
Vous savez ce que c'est non ? L'âge, l'éloignement... A la fin de sa vie, il s'était penché sur le reclassement des légionnaires. 
Mr Fernand
Ah ! Si c'est une oeuvre, alors l à !! L à , c'est autre chose.

Pascal
A l'affût sous les arbres, ils auraient eu leur chance, seulement de nos jours il y a de moins en moins de techniciens pour le combat à pied, l'esprit fantassin n'existe plus ; c'est un tort.
Mr Fernand
Et c'est l'oeuvre de qui d'après toi, des Wolfoni ? 
Pascal
Ce serait assez dans leurs sales manières ; Mr Fernand ? Je serais d'avis qu'on aborde molo, des fois qu'on serait encore attendu... Mais, sans vous commander, si vous restiez un peu en retrait... Hein ? 
Mr Fernand
Ouais, n'empêche qu' à la retraite de Russie, c'est les mecs qu'étaient à la traîne qu'ont été repassés.

Maître Follas
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases ... 

Raoul Wolfoni
Mais y connaît pas Raoul ce mec ? Y va avoir un réveil pénible, j'ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c'est fini, j'vais le travailler en férocité, l'faire marcher à coup de lattes, à ma pogne j'veux le voir ! Et vous verrez qu'il demandera pardon et au garde à vous ...

Mr Fernand
Patricia, mon petit, je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier, l'homme de la pampa, parfois rude reste toujours courtois, mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu !

Pascal
Alors l à , on est vraiment confus ! Voila, si on est venu à deux, y'a une raison ! Bastien, c'est le fils de la soeur de mon père, comme qui dirait, un cousin direct, vous saisissez la complication mr fernand.
Mr Fernand
Non, pas encore !
Bastien
Ben, forcement, t'as pas donné à Mr Fernand mes références : 1ère gâchette chez Wolfoni, 5 ans de labeur, de nuit comme de jour, et sans un accroc.
Pascal
Vous la voyez ce coup l à l'embrouille ? Dans le monde des caves, on appelle ça, un cas de conscience, nous on dit : un point d'honneur. Entre vous et les Wolfoni, il va faire vilain temps, en supposant que ça tourne à l'orage, bastien et moi, on est sûr de se retrouver face à face, flingue en pogne, avec l'honnËteté qui commande de tirer. Ah non, un truc à décimer une famille.

Théo
La nuit en plein milieu de la route, un homme armé, en uniforme qui agite une lanterne et qui crie halte, qu'est ce que vous faites ?
Mr Fernand
J'm'arrète bien sûr, je passe pas dessus !
Théo
Et bien, c'est pour ça que vous avez encore votre permis ! Moi pas !

Patricia 
D'où viens-tu ? 
Mr Fernand 
De chez des amis. 
Patricia
D'anciens paras ? Vous avez évoqué le bon vieux temps, cooptation, close combat, vous avez joué au lance flamme ... Je t'ai demandé la permission d'inviter des amis, t'étais d'accord ; tu sais qu'ils sont tous d'excellentes familles ? Celui qui vient de t'offrir du scotch, tu sais qui c'est ? Jean claude tellier, le fils du contre amiral. Ècoutes, tu tiens toujours à ce que je passe mon bacho, alors sois logique ! Le bacho sans relations, c'est la charrue sans les boeufs. Le tenon sans la mortaise, bref, une nièce sans son petit oncle ! Avoues que tu n'avais jamais pensé à ça.
Mr Fernand
C'est fini oui ?
Patricia
Entre nous, a quoi penses tu en général ?
Mr Fernand
A Montauban, on devrait jamais quitter Montauban !

Mr Fernand
Les cons ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Raoul Wolfoni
Bougez pas !... Les mains sur la table ! Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur, et des flingues de concours.
Jean
Si ces messieurs veulent bien m'les confier.

Maître Follas
Touches pas au grisby, salope !!
Raoul Wolfoni
L'alcool à c't'age là !
Mr Fernand
C'est un scandale hein ?
Raoul Wolfoni
Nous par contre, on est des adultes, on pourrait peut être s'en faire un petit ?
Mr Fernand
Maître Follas ?
Maître Follas
Seulement, le tout venant a été piraté par les mômes. Qu'est ce qu'on fait, on s'risque sur le bizarre ? Ca va rajeunir personne.
Raoul Wolfoni
Ben nous voila sauvés.
Jean
Tiens, vous avez sorti le vitriol ?
Mr Fernand
Pourquoi vous dites ça ?
Raoul Wolfoni
Il a pourtant un air honnête.
Mr Fernand
Sans être franchement malhonnête, aux premiers abords, comme ça, il ... A l'air assez curieux.
Maître Follas
Il date du mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a du arrêter la fabrication, y'a des clients qui devenaient aveugles.
Oh, ça faisait des histoires.
Raoul Wolfoni
Faut reconnaître, c'est du brutal !
Paul Wolfoni
Vous avez raison, il est curieux hein ?
Mr Fernand
J'ai connu une polonaise qu'en prenait au petit déjeuner. Faut quand même admettre que c'est plutôt une boisson d'homme.
Raoul Wolfoni
Tu sais pas ce qu'il me rappelle ? C't'espèce de drôlerie qu'on buvait dans une petite taule de bien ho har pas tellement loin de saigon. Les volets rouges et la taulière, une blonde komac. Comment qu'elle s'appelait non de dieu ?
Mr Fernand
Lulu la nantaise.
Raoul Wolfoni
T'as connu ?
Paul Wolfoni
J'lui trouve un goût de pomme.
Maître Follas
Y'en a.
Raoul Wolfoni
Et bien c'est devant chez elle que Lucien le cheval s'est fait dessoudé.
Mr Fernand
Et par qui ? Hein ?
Raoul Wolfoni
Ben v'la que j'ai pu ma tête.
Mr Fernand
Par l'fondu de Montréal qui travaillait qu'à la dynamite.
Raoul Wolfoni
Toute une époque !

Maître Follas
D'accord, d'accord, je dis pas qu' à la fin de sa vie Jo le trembleur il avait pas un peu baissé. Mais n'empêche que pendant les années terribles, sous l'occup', il butait à tout va. Il a quand même décimé toute une division de panzers.
Raoul Wolfoni
Ah ? Il était dans les chars ?
Maître Follas
Non, dans la limonade, suis c'qu'on t'dis ?
Raoul Wolfoni
J'ai plus ma tête ...
Maître Follas
Il avait son secret le loup 
Raoul Wolfoni
C'est où ?
Jean
A droite, au fond du couloir
Maître Follas
Et ... Et ... Et ... 50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic ; un vrai magicien Jo. Et c'est pour ça que je permet d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoire qu'ils feraient mieux de fermer leur claque merde !
Paul Wolfoni
Vous avez beau dire, y'a pas seulement que de la pomme, y'a autre chose, ce serait pas des fois de la betterave ? Hein ?
Mr Fernand
Si, y'en a aussi.

Raoul Wolfoni
Dis donc, elle est maquée à un jaloux ta nièce ? J'faisais un brin de causette, le genre réservé, tu m'connais, voila tout d'un coup qu'un petit cave est venu me chercher, les gros mots et tout !

Antoine de la Foy 
Bref seul rescapé d'une famille ébranlé par les guerres coloniales, les divorces et les accidents de la route, Papa, Adolphe Amédée de la Foy dit "Le président", un personnage : il collectionne les pendules et les contraventions, les déceptions sentimentales et les décorations ; il les a toutes sauf la médaille de sauvetage, la plus belle selon lui, mais la plus difficile à décrocher quand on est pas breton.

Raoul Wolfoni

Non, mais t'a déjà vu ça ? En pleine paix, il chante et puis PAF, un bourre pif ! Il est complètement fou ce mec. Mais moi, les dingues, je les soigne. J'vais lui faire une ordonnance et une sévère ... J'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quat' coins d'Paris qu'on va l'retrouver éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m'en fait trop j'correctionne plus : j'dynamite, j'disperse, j'ventile.

Raoul Wolfoni
Alors, y dort le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugus de Montauban ; j'vais l'renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux...

Théo
Je ne dis pas que c'est pas injuste, je t'ai dis que ça soulage !