Quotes

Beaucoup d'hommes naissent aveugles, et ils ne s'en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux. ( La machine infernale )

À force de ne jamais réfléhir, on a un bonheur stupide. (Les monstres sacrés)

De temps en temps, il faut se reposer de ne rien faire.

Si je préfère les chats aux chiens, c'est parce qu'il n'y a pas de chat policier.

Le tact dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. ( Le coq et l'arlequin )

Un académicien, c'est un homme qui, à sa mort, se change en fauteuil.

Ecrire est un acte d' amour. S'il ne l'est pas il n'est qu' écriture. ( La difficulté d'être)

Les miroirs réfléchissent trop. Ils renversent prétentieusement les images et se croient profonds. (Le Testament d’Orphée)

Les poètes parlent une seule langue, même s'ils ne se comprennent pas entre eux. (Le chiffre sept)

Le tout dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. (Le Coq et l'arlequin)

Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité. (Secrets de beauté)

A l'impossible je suis tenu. (Orphée)

Apprenez que tout ce qui se classe empeste la mort. Il faut se déclasser, Tirésias, sortir du rang. C'est le signe des chefs-d'oeuvre et des héros. Un déclassé, voilà ce qui étonne et ce qui règne. (La Machine infernale)